Antigone court encore.

"Les paroles s’envolent, les écris restent : aveux à hurler pendant l’orage. Les yeux se ferment pour mieux laisser tourner les pages. Laisse donc tourbillonner, les vents ne se gouvernent pas."

- http://miroirfumant.wordpress.com/2012/10/15/326/ (via miroir-fumant)

(via miroir-fumant)

"-J’ai un gros gros gros problème.

-Dis.

-Je suis amoureuse.

-Ah merde …”

(Source: paintdeath, via tristeetvagabonde)