Antigone court encore.

A toi.

Pardon à toi, je sais que tu attends des nouvelles de moi… Ma tête est ailleurs, je crois que la tienne aussi. Je marche à cent à l’heure, et n’ai plus le temps de penser. Plus le temps d’écrire ou de spiritualiser, j’ai même du mal à réfléchir et mes yeux sont inondés de lumière. Tout comme mon esprit, depuis il ne parle plus. Je crois qu’il n’y a aucune torpeur dans les airs, aucune menace, pas de désarroi ou de peine. J’avoue profiter égoïstement de ce calme, de cette paix qui vient de l’extérieur.La petite voix qui me dicte est partie se faire bronzer la parole ailleurs.

J’écris seulement pour toi, et m’en veux de n’avoir pas le temps de t’écrire davantage. Je ne te laisserai pas tomber, je ferai des efforts. Tout ça c’est grâce à toi.

Maldoror

S’envoler, pour de vrai.

(Source: willowbambi, via james-fuckme-franco)

ATARAXIE

(Source: onleatherwings92, via james-fuckme-franco)